Actualité

Table-ronde du CeTHiS aux RDV de l'histoire de Blois - La monnaie en Méditerranée antique

  • Recherche,
Date(s)

le 7 octobre 2017

de 14h30 à 16h
Lieu(x)
à Blois
Préfecture, Petit salon

Carte blanche du CeTHiS aux 20e Rendez-vous de l'histoire de Blois dont le thème de cette édition 2017 est "".

La monnaie en Méditerranée antique : une invention ancienne à la lumière des innovations modernes

On date communément l’invention de la monnaie du VIIe siècle avant n. è, en Asie Mineure. Encore parle-t-on dans ce cas de la monnaie frappée. Si l’on considère l’invention comme la faculté de « créer le premier, en faisant preuve d’ingéniosité, ce qui n’existait pas encore et dont personne n’avait eu l’idée » (Larousse, 2017), ne devrait-on pas parler de l’invention des monnaies (qu’on ne saurait confondre avec les devises) ? Dans ce cas, quand et à qui attribuer cette invention ? Invention ne signifie pas non plus innovation, à savoir l’« introduction de quelque chose de nouveau dans un domaine particulier » (Larousse, 2017). Les sociétés antiques restent largement non monétaires, et les rythmes d’introduction de la monnaie frappée différent d’un point à l’autre de la Méditerranée de l’époque. Il en va de même pour les autres types de monnaies : l’utilisation du bronze dans le monde grec du Ve siècle pour produire de la monnaie frappée est à l’origine (invention ? innovation ?) de la monnaie fiduciaire, qui fit son introduction de manière décalée dans les autres espaces méditerranéens antiques.
Cette table ronde propose donc d’éclairer, autour d’un plateau représentatif de cette interdisciplinarité (historiens, numismates, archéomètre, conservateur) et de cette pluralité d’aires géographiques (mondes celtique, grec et romain antiques), différents cas d’inventions monétaires à la lumière des innovations techniques actuelles.

Table-ronde organisée par Pierre-Olivier Hochard (CeTHiS/Mondes anciens).

Pour en savoir plus, voir l'annonce sur le carnet du CeTHiS
 
Contact :
équipe du CeTHiS :